Journée Mondiale de l'Océan

Nouveautés

Venez célébrer la Journée Mondiale de l'Océan à l'Aquarium La Rochelle !

Programme des jeudi 7 et vendredi 8 juin 2018

 

Cette année, pour la Journée Mondiale de l'Océan, l'Aquarium s'associe à l'observatoire PELAGIS de l'Université de La Rochelle pour vous proposer un programme unique.

 

Jeudi 7 juin 2018 à 18h : Conférence

Que nous disent les échouages de tortues et mammifères marins?

 

Les chercheurs de l'Observatoire PELAGIS ainsi que les scientifiques de l'Aquarium La Rochelle témoignent de leurs dernières découvertes.

Amphithéâtre de l'Aquarium La Rochelle - Accès sur réservation en cliquant ici

 

Vendredi 8 juin 2018 de 10h à 12h et de 14h à 16h : Atelier

Les tortues et mammifères marins de nos côtes

 

Profitez d'un temps d'échange privilégié, autour de vidéos et de pièces de collections, avec les chercheurs de l'Observatoire PELAGIS ainsi que les scientifiques de l'Aquarium.

Hall de l'Aquarium La Rochelle - Accès libre 

 

 

En savoir plus

 

L’Observatoire PELAGIS rassemble les programmes d’observation et d’expertise sur la conservation des populations de mammifères et oiseaux marins ainsi que la gestion des bases de données associées. Les principales actions concernent le suivi de l’abondance et de la démographie, la détermination de la distribution et des habitats critiques ainsi que l’estimation des paramètres biologiques des mammifères et oiseaux marins. Différents méthodes sont mises en œuvre pour y parvenir notamment le suivi des échouages, les observations en mer, la télémétrie ou encore l’acoustique.

 

Le Centre d'Etudes et de Soins pour les Tortues Marines (C.E.S.T.M.) de l’Aquarium La Rochelle, alerté par le réseau d’informateurs, recueille quant à lui les tortues échouées depuis les côtes espagnoles jusqu’à la côte d'Opale. A leur arrivée au C.E.S.T.M., les tortues reçoivent tous les soins nécessaires. Elles sont maintenues dans des conditions optimales en attendant la période estivale et leur retour à l’océan, au large de La Rochelle. Avant de rejoindre l’océan, les animaux sont marqués au niveau d’une des nageoires à l’aide d’une bague métallique et depuis peu d’une puce électronique permettant leur identification. Depuis 2008, l’Aquarium développe un programme de suivi satellitaire qui permet de suivre les jeunes tortues et ainsi de mieux comprendre leur déplacement dans le golfe de Gascogne. Associé aux analyses génétiques réalisées par des laboratoires de recherches partenaires, il est, par exemple, possible de déterminer l’origine des tortues marines retrouvées sur nos plages.

 

 

Photos liées
à cet article

Réagissez
à cet article
Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur

Inscription Newsletter