Colours and patterns of marine animals

Couleurs et motifs des animaux marins

Particularismes d'espèces
Bleus, verts, jaunes, rouges, dorés, transparents, fluorescents, étincelants, … l’Océan abrite des trésors vivants qui feraient même rougir les paons.

Quelle est donc cette chimie qui donne aux poissons des teintes aussi variées et changeantes ?

Les alevins de poissons sont transparents et la pigmentation n’apparaît que progressivement au cours de leur développement. Toute la diversité de poissons ne tient qu’à un tout petit nombre de pigments colorés : la mélanine, la xanthine et l’érythrine respectivement noir, jaune, et rouge. Ils sont contenus dans des cellules spécialisées du derme et de l’épiderme. Sous contrôle nerveux ou hormonal, ces cellules peuvent se dilater ou se contracter. Ainsi, les pigments s’étalent ou se concentrent modifiant alors la couleur de l’animal. Ces magnifiques couleurs ne servent pas seulement d’ornement !

Pourquoi les poissons des récifs coralliens sont-ils si colorés ?
 

Les couleurs de ces poissons peuvent avoir deux fonctions opposées : passer inaperçu, ou au contraire être vu. Les couleurs permettent aux animaux d’une même espèce, dans cet environnementpeuplé d’une grande diversité d’animaux, de se reconnaître au moment de la reproduction ou lorsqu’ils se reposent. Elles permettent également de se fondre dans le décor ou de marquer son territoire.
Certains poissons tropicaux sont ornés de bandes ou de taches de couleurs très contrastées. Les prédateurs ont alors du mal à repérer les contours de l’animal.

Qu’il s’agisse de couleurs ou de motifs, l’apparence de ces animaux convergent vers le même but : survivre dans un milieu peu étendu où de nombreuses espèces se côtoient.

 

 

ZOOM SUR LES ESPECES A TRAVERS LES OCEANS

 

LA RASCASSE ROUGE : CHANGEMENT DE COULEURS DANS LES PROFONDEURS

La rascasse rouge passe inaperçue dans les milieux rocheux grâce à son camouflage qu’elle perfectionne avec des lambeaux cutanés ornant sa tête.

Éclatante à la lumière artificielle, sa coloration rouge orangé est en fait peu visible dans les fonds marins où seule la couleur bleue persiste.

 

 

 

LA CARANGUE LUNE : D’OR ET D’ARGENT

L’habit de lumière de ce poisson des Caraïbes est caractérisé par des reflets argentés et parfois dorés. Ces couleurs dites « physiques » ne sont pas dues à des pigments comme le noir, le jaune et le rouge.

Elles sont produites par des jeux de lumière sur des cellules renfermant des cristaux. L’inclinaison de ces cristaux varie et modifie ainsi le jeu des rayons lumineux.

 

 

L'ANÉMONE BIJOU : AUSSI BELLE DE JOUR QUE DE NUIT

Cette petite anémone se développe sur des substrats durs (rochers, épaves) du littoral Atlantique européen. Elle affectionne les eaux agitées et très peu éclairées. C’est donc, à proximité de la surface, sous des surplombs rocheux ou à l’entrée des grottes qu’elle peut être observée.Les corynactis arborent souvent des couleurs vives : vert, violet, orange, rose…Lorsqu’elles sont éclairées en lumière ultraviolette, ces anémones présentent une forte fluorescence.

 

 

 

LE TURBOT : TENUE ASSORTIE AU DÉCOR

Le turbot, comme tous les poissons plats, possède une grande capacité de mimétisme et adapte en permanence sa couleur à celle du fond. Les yeux perçoivent la couleur du sol et transmettent l’information par voie nerveuse à des cellules de la peau qui renferment des pigments de couleur noire, jaune ou rouge. Ceux-ci peuvent s’étaler ou au contraire se concentrer en un point quasi invisible, modifiant ainsi la couleur de l’animal.

 

 

 

LA TORTUE : CAMOUFLAGE RECTO-VERSO


Grâce à leur carapace de couleur sombre, les tortues marines se confondent avec le fond des océans. Elles passent alors inaperçues auprès de leurs prédateurs. Et pour ne pas se faire repérer par leurs proies qui vivent principalement sur le fond, le ventre des tortues marines est de couleur claire.

Réagissez
à cet article
Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur